Québec-Musique.com

Forum de discussion des musiciens et musiciennes du Québec
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 la maladie du vintage...

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
CFMartin
Modérateur


Nombre de messages : 1662
Date d'inscription : 14/01/2005

MessageSujet: la maladie du vintage...   Mer 12 Juil 2006, 13:52

Évidemment, le mot vintage, dans la guitare, est devenu synonyme de vieille guitare qui vaut beaucoup d'argent... et pourtant, ce n'est pas ce que cela devrait vouloir dire, en toute théorie...

L'utilisation du mot vintage nous provient des sommeliers (dégustateurs de vins) et servait à l'origine à associer l'année de production d'un vin à la qualité du produit fini. On pouvait donc dire, par exemple, que le vin de la région de Bordeaux, en 1998, était d'un excellent "vintage"

L'adaptation s'est faite au milieu des guitare, et ne désignait à la base que les instruments désirables réputés pour des caractéristiques particulières. Par exemple, les telecaster avant 1956 (communément apellées blackguards) avait la réputation d'être des guitares "vintages" Les marchands d'usagé, voulait profiter de la manne et de l'intérêt grandissant portées aux vieille gitares ont donc étendu l'utilisation du mot à toutes les guitares d'un certain âge, indépendemment de leur qualité intrinsèque, marque, désirabilité ou état. C'est donc pourquoi on pourra s'attendre à retrouver des guitares "Squier" vintage chez certain de ces marchands dans les prochaines années.

La raison profonde qui pousse un individu à désirer de vieille guitare change de l'un à l'autre. Ce qui est culturellement considéré désirable change aussi invariablement selon les modes cultures ou souvenirs associés à un instrument ou un autre: les gens aujourd'hui dans la vingtaine n'ont habituellement pas les mêmes souvenire que ceux dan la cinquantaine. Bien que les premiers soient en mesure de reconnaître la valeur historique, par exemple de la basse Höfner 500/3 (violon), il n'ont pas grandi et vieilli avec les Beatles, ou du moins, à moins grande échelle, et n'attacheront pas la mëme valeur à l'instrument de l'époque.

De la même façon, il n'ont pas grandi avec le rêve de la Les Paul sunburst de la même façon que les gens des générations précédentes. Ils ont aussi eu un rapport différent avec les guitares datant des années soixante-dix: les guitares désirées et désirables seront, à mon avis, lorsque la génération des boomers hors de ce marché très différents de celles qui franchissent actuellement des prix intersidéraux.

Bien sûr, certain des classiques se sont passés d'une génération à l'autre, et garderont une forte valeur; par contre, les ressources disponibles pour les générations futures ne seront pas les mêmes que celles dont bénéficient les boomers d'aujourd'hui. Il sera intéressant de voir le fléchissement, ou du moins l'ajustement de marché que ce phénomène devrait produire dans les quelques prochaines années.

Il n'en demeure pas moins que ces guitares désirablent demeurent d'abord et avant tout des instruments de musique, généralement fantastiques. Il faudrait d'abord et avant tout que les gens qui les possèdent bénéficient de leur usage et qualité première:qu'il les jouent, les apprécient, et qu'il les aiment pour ce qu'ils leur font produire.

P.S. Écrivez moi en PM pour d'autres sujets...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alexsamsoon
Langue pendue


Nombre de messages : 391
Age : 30
Localisation : Ste-Foy
Instrument : Epiphone LP Standard - Epiphone Hummingbird
Amplification/Effets : Traynor YCV-40
Date d'inscription : 21/06/2006

MessageSujet: Re: la maladie du vintage...   Jeu 13 Juil 2006, 12:47

Est-ce quil y a quelqun qui a une vintage Est-ce quil a une importance majeur entre disons une gibson 57 et une 2006!!?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CFMartin
Modérateur


Nombre de messages : 1662
Date d'inscription : 14/01/2005

MessageSujet: Re: la maladie du vintage...   Jeu 13 Juil 2006, 13:27

Crois-moi, il y a une très grosse différence entre les deux instruments... Peut-être finalement on est dus pour un jam de SRV (ou autre musique...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alexsamsoon
Langue pendue


Nombre de messages : 391
Age : 30
Localisation : Ste-Foy
Instrument : Epiphone LP Standard - Epiphone Hummingbird
Amplification/Effets : Traynor YCV-40
Date d'inscription : 21/06/2006

MessageSujet: Re: la maladie du vintage...   Jeu 13 Juil 2006, 13:58

Est-ce toute les guitares qui vieillissent, probablement mais ils vieilissent moin bien??comme par exemple les gibsons vont vieillir pas mal mieux qune epiphone, Sa sa doit etre du a la lutherie, meilleur lutherie coter gibson!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CFMartin
Modérateur


Nombre de messages : 1662
Date d'inscription : 14/01/2005

MessageSujet: Re: la maladie du vintage...   Jeu 13 Juil 2006, 15:01

c'est une combinaison de plusieurs facteurs: les bois utilisés à l'époque provenaient majoritairement d'arbres plus âgés lorsqu'ils étaient coupés: Il n'est économiquement plus possible, d'un point de vue rentabilité et disponibilité de laisser pousser les arbres au même point de maturité...

Les pièces éléctroniques, commes les capaciteurs et les potentiomètres, ainsi que les aimants pour les pick-ups, ne sont plaus fabriqués à partir des mêmes matériaux

Le fini n'est non plus pas le même aujourd'hui. Même les fabricant qui se vantent d'utiliser aujourd'hui du nitrocellulose ne peuvent aujourd'hui offrir le même produit:les normes environnemetales et la présence d'agents chimiques accélérants poussent les fabricants à utiliser des produits qui sont différents.

Une addition de détails subtils comme ceux-ci produisent un monde de différences...Il est difficile d'expliquer en mot ce qu'il est si façile de ressentir en quelques secondes.

(En passant, la véritable compagnie Epiphone, de New-York, produisait des guitares de Jazz archtop et plus tard des guitares flat top et éléctriques qui se comparaient en tout point en qualité de lutherie avec les instruments Gibson de l'époque. D'ailleurs, les mini-humbuckers, disponible sur la majorité des Les Paul des années soixante-dix et encore aujourd'hui sur les Deluxe sont en réalité des pick-ups Epiphone... Cen'est que plus tard, après que Gibson ait acheté le nom Epiphone, qu'ils en ont fait une sous-marque)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alexsamsoon
Langue pendue


Nombre de messages : 391
Age : 30
Localisation : Ste-Foy
Instrument : Epiphone LP Standard - Epiphone Hummingbird
Amplification/Effets : Traynor YCV-40
Date d'inscription : 21/06/2006

MessageSujet: Re: la maladie du vintage...   Jeu 13 Juil 2006, 15:44

ah merci cest interessant... donc ce que jai compris les gibson 2006 par exemple vieillis de 50 ans ne sera pas du tout une gibson 57 viellis de 50 ans vu le changement de materiel comme le bois?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CFMartin
Modérateur


Nombre de messages : 1662
Date d'inscription : 14/01/2005

MessageSujet: Re: la maladie du vintage...   Jeu 13 Juil 2006, 15:51

T'as très bien compris. Il ne s'agit pour toi maintenant que d'expérimenter de première main...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alexsamsoon
Langue pendue


Nombre de messages : 391
Age : 30
Localisation : Ste-Foy
Instrument : Epiphone LP Standard - Epiphone Hummingbird
Amplification/Effets : Traynor YCV-40
Date d'inscription : 21/06/2006

MessageSujet: Re: la maladie du vintage...   Jeu 13 Juil 2006, 16:37

As-tu deja essayer une gibson 52, leur commencement sur le marcher?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CFMartin
Modérateur


Nombre de messages : 1662
Date d'inscription : 14/01/2005

MessageSujet: Re: la maladie du vintage...   Jeu 13 Juil 2006, 17:31

Bien sûr... La 52 a un beau manche, comme toutes les LP des années 50, cependant le pont wrapunder la rend difficile pour le style de musique d'aujourd'hui, puisqu'il est pratiquement impossible de faire du palm muting dessus. Je préfère les wraparound (53-54-55) pour ce qui est des LesPaul P90 qui n'ont pas de tune-o-matic.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alexsamsoon
Langue pendue


Nombre de messages : 391
Age : 30
Localisation : Ste-Foy
Instrument : Epiphone LP Standard - Epiphone Hummingbird
Amplification/Effets : Traynor YCV-40
Date d'inscription : 21/06/2006

MessageSujet: Re: la maladie du vintage...   Jeu 13 Juil 2006, 18:35

Pk le pont wrapunder nest pas adequat? Les 52 nont meme pas de tune o matic!! sa lapporte koi un tune o matic sur une gratte!!??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CFMartin
Modérateur


Nombre de messages : 1662
Date d'inscription : 14/01/2005

MessageSujet: Re: la maladie du vintage...   Jeu 13 Juil 2006, 23:53

le pont sur une 52 est comme un tuyau de fer alentour duquel les cordes s'enroule. Certaines PRS et certaines gibson, ainsi que les guitares qui ont un trémolo bigsby fonctionnent sur un principe similaire. Seulement, lors du developpement de la Les Paul, en 52, il y a eu une erreur de design dans l'angle du manche par rapport au body, ce qui a fait en sorte que pour pouvoir utiliser les centaines de ponts qui avaient été usinés, il a fallu les utiliser en enroulant les cordes sous le tuyau plutôt qu'au dessus, ce qui causait que l'on ne pouvait faire de palm muting sur ces guitares.

Le tune-o-matic, apparu sur les Les Paul custom en 54 et étendu à la Les Paul model en 56, permettait d'ajuster les harmoniques de chacune des cordes sur l'instrument...d'ou le nom ''tune (ajustement)-o-matic(automatique) Les les paul avant l'addition de ce pont ont donc une intonation approximativement correcte, mais jamais comme une Les Paul équippée d'un tune-o-matic.

Cepandant, le wraparound donne plus de sustain, de basses, et une tension allégée des cordes, d'ou sa popalirité certaine encore aujourd hui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blackface
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 531
Localisation : Sherbrooke
Instrument : Taylor, Fender
Date d'inscription : 04/07/2009

MessageSujet: Re: la maladie du vintage...   Sam 26 Juin 2010, 18:04

J'ouvre a nouveau ce vieux tread de guitares vintages.

Si l'un de vous a un Vintage guitar price guide, ou quelque chose du genre j'aimerais savoir ça vaut combien une Carvin DC150 de la fin des années 70. Body : Clear Maple, Neck : Ebony. Pour gaucher si possible sinon le prix pour droitier va me donner une bonne idée

Merci !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BigAl
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 493
Localisation : Sherbrooke
Instrument : Les Paul, Wolfgang, Custom made Strat et Tele
Amplification/Effets : Marshall et Orange
Date d'inscription : 23/02/2010

MessageSujet: Re: la maladie du vintage...   Sam 26 Juin 2010, 19:17

j'ai le guide 2010, et il ne liste pas les carvin comme elle étais surtous mail order semble t'il.

Blackface a écrit:
J'ouvre a nouveau ce vieux tread de guitares vintages.

Si l'un de vous a un Vintage guitar price guide, ou quelque chose du genre j'aimerais savoir ça vaut combien une Carvin DC150 de la fin des années 70. Body : Clear Maple, Neck : Ebony. Pour gaucher si possible sinon le prix pour droitier va me donner une bonne idée

Merci !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mokaccino
Bavard


Nombre de messages : 15
Age : 48
Localisation : l'Epiphanie
Instrument : Gibson Les Paul
Amplification/Effets : Fender - Fulltone/Crowther/Rothwell/Lovepedal/HBE/MXR
Date d'inscription : 20/06/2010

MessageSujet: Re: la maladie du vintage...   Sam 26 Juin 2010, 22:13

Moi je me fous pas mal de la tendance "vintage". Si je prends une guitare dans mes mains et qu'elle sonne comme je veux, peu importe que ce soit une guitare vieille de 50 ans ou 3 ans, c'est certain que je vais l'utiliser sur mes gigs et que je vais lui brasser le cul avec plaisir. Je ne suis pas collectionneur, les guitares sont faites pour être jouées, abusées et hériter de cicatrices. Mais c'est seulement mon avis, je respecte ceux qui pensent le contraire. C'est comme les guitares "relic" ou "road worn", je ne comprends pas l'engouement pour tout ça, moi mes guitares sont "road worn" par moi et uniquement moi, par le dur travail subit pendant de longues années. De plus, tout est devenu "vintage' depuis keks années: le gars qui a une Kramer Focus qui date de 1985 pense obtenir dans les 4 chiffres pour sa guitare... J'embarque pas la-dedans. Peu importe la marque, l'année, la couleur, l'origine, le pays de fabrication, si une guitare sonne, ben c'est parfait pour moi. Je n'ai rien contre ceux qui suivent les tendances, si ça fait leur bonheur, tant mieux. On accorde beaucoup trop d'importance à ces détails à mon avis, et plus on accorde de l'importance à ça, ben on passe moins de temps à jouer et plus à chercher LA perle rare, ou encore la guitare qui va faire écarquiller les yeux de tous. Encore une fois, ce n'est que mon avis et je suis probablement dans le champs...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BigAl
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 493
Localisation : Sherbrooke
Instrument : Les Paul, Wolfgang, Custom made Strat et Tele
Amplification/Effets : Marshall et Orange
Date d'inscription : 23/02/2010

MessageSujet: Re: la maladie du vintage...   Sam 26 Juin 2010, 22:32

lol..si tu as vue quelqu'un payé dans les 4 chiffres pour une focus des années 80, c'est pas un collectionneur, c'est un épais..LOL

Vintage ne s'applique pas seulement au instrument de musique mais a tous ce qui as un certain nombre d'années disons, vetement, automobile, carte de sports..etc etc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blackface
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 531
Localisation : Sherbrooke
Instrument : Taylor, Fender
Date d'inscription : 04/07/2009

MessageSujet: Re: la maladie du vintage...   Dim 27 Juin 2010, 00:05

Bon, j'ai vu sur le site de carvin : http://www.carvinmuseum.com/decade/79-guitars.html qu'une DC 150 gauchère maple-ebony se vendait 460$ en 1979. Ça me semble être une bonne guitare, Carvin font de très bon produits. 460$ en 1979 c'était quand même pas donné...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Krincabeche
Grande gueule
avatar

Nombre de messages : 2753
Localisation : quebec
Instrument : 6 cordes
Amplification/Effets : Matamp rule
Date d'inscription : 26/02/2007

MessageSujet: Re: la maladie du vintage...   Dim 27 Juin 2010, 14:26

jpense qu'une SG ce vendait 500$ en 79!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.flickr.com/photos/79055848@N05
stratele52
Grande gueule
avatar

Nombre de messages : 1713
Localisation : région Vaudreuil-Dorion
Instrument : Plusieurs Strat et télé et Gibson
Amplification/Effets : Je répare des amplis étant tech en électronique comme passe-temps
Date d'inscription : 07/06/2009

MessageSujet: Re: la maladie du vintage...   Dim 27 Juin 2010, 15:41

[/url[url=http://www.servimg.com/image_preview.php?i=58&u=14014541][/url[url=http://www.servimg.com/image_preview.php?i=59&u=14014541][/url[url=http://www.servimg.com/image_preview.php?i=60&u=14014541]CC

Krincabèche. c'est en 1969 qu'un SG se vendait $490, tandis qu'en 1976 une Stratocaster se vendait $700. Dix ans, plus tôt en 1968, la Strat se vendait entre 460 et 600 dépendant des couleur et si avec case.
As-tu pensé c'était quoi $500 en 1968 ? Le salaire moyen était quoi ? $3000 par année ? Mettrais- tu le 6 ième de ta paye annuelle pour une guitare ?
Pas étonnant qu'elles étaient bonne à cette époque.

En passant, j'ai quelques catalogues vintages originaux, comme vous pouvez le constater. Photos des listes de prix Gibson 1969,(2) Fender 1976 (1)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BigAl
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 493
Localisation : Sherbrooke
Instrument : Les Paul, Wolfgang, Custom made Strat et Tele
Amplification/Effets : Marshall et Orange
Date d'inscription : 23/02/2010

MessageSujet: Re: la maladie du vintage...   Dim 27 Juin 2010, 15:57

strattele..oublie pas que c'est prix sont les RETAIL PRICE..non pas les prix de vente. de nos jours exemple, une strat standard USA le retails c'est 1999$ US..et le prix vendant, 1199$ US.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stratquebec
Langue pendue


Nombre de messages : 147
Localisation : Trois-Rivieres
Instrument : Plusieurs
Amplification/Effets : Valveking 112 - AD30VT - Tonelab- Mustang I - Princeton Reverb RI
Date d'inscription : 15/04/2010

MessageSujet: Re: la maladie du vintage...   Dim 27 Juin 2010, 18:32

Très beau sujet de discussion.

La vraie différence entre vintage et moderne c'est la manufacture. (manu= main, facture=fabrication)

Avant que les robots ne soient inventés, la majeure partie du travail se faisait à la main. Découpage, sablage, assemblage, embobinage etc. Y'avait pas deux guitares pareils. Chacune avait quelque chose d'unique. Prenons le sablage par exemple. Le sablage à la main par exemple, est un art. Y'avait de bons et moins bon sableurs dans les manufactures. Les manches de guitares n'étaient jamais pareils. Certains plus minces, d'autres plus épais, en forme de V, de C parce que, justement, personne ne sablait vraiment de la même manière, avec la même précision.

Aujourd'hui c'est l'inverse. Les guitares sonf faites par des robots en majeure partie. Il ne reste que très peu de place pour la main de l'homme. C'est ce qui permet au compagnie d'aujourd'hui de produire des guitares en quantité phénoménale.

La grande question est de savoir si la vieille méthode produisait de meilleures guitares que la nouvelle? Il semblerait que oui dans biens des cas mais certainement pas tous les cas. Il se faisait aussi de bien médiocres instruments de main d'homme. C'est pas pour rien que Les Paul et Leo Fender se sont démarqués. Mais même dans le cas des grands noms légendaires, la différence peut-être subtile parfois et pas nécessairement évidente lorsque l'on compare les instrument vintage à ceux d'aujourd'hui.

Chose certaine, l'effet du temps lui est incontestable. Toute matière viellie. Un bon vin qui a bien viellie aura un goût très caractéristique. Est-ce vous aimerez ce goût? Pas nécessairement.

Les modernes d'aujourd'hui seront les vintage de demain. Dans 50 ans, qui sait comment les guitares seront fabriquées. Il faudra peut-être payer très cher pour une vintage des années 2000 ou une custom shop construite avec le matériel et les vieux robots des années 2000.

Bref, si vous avez une guitare moderne que vous aimez et qui sonne bien à votre oreille, et bien gardez la! Qui sait ce qu'elle vaudra dans 50 ans.

Moi j'ai une strat 2001 que j'adore. Elle a 9 ans maintenant et effectivement, elle joue et sonne mieux maintenant qu'il y a dix ans et je suis certain qu'elle n'a pas fini de bien vieillir.

À la votre!


Dernière édition par stratquebec le Dim 27 Juin 2010, 18:39, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stratele52
Grande gueule
avatar

Nombre de messages : 1713
Localisation : région Vaudreuil-Dorion
Instrument : Plusieurs Strat et télé et Gibson
Amplification/Effets : Je répare des amplis étant tech en électronique comme passe-temps
Date d'inscription : 07/06/2009

MessageSujet: Re: la maladie du vintage...   Dim 27 Juin 2010, 18:36

T'as peut-être raison Big Al, sauf que je ne peux affirmer que c'était un prix différent dans les magasin que le retail price à cette époque.

J'ai ici avec moi, le catalogue Fender Frontline 2010 et les prix sont affichés. Ce doit être les retail prices ?.
Une Strat American Standard est a $1299.99. US. Le prix vendu au magasin c'est quoi en canadien? Autour de $1300-$1400 je crois.

Les Road Worn, Strat ,dans le catalogue $1199 US. Au magasin à Montréal, elles sont a environ $950 je crois.
Pas trop de différence.

Des fois, a d'autres époques , comme toi j'ai vu du simple au double selon les informations du vendeur au magasin. Je n'avais pas la documentation du manufacturier sous les yeux. Je devais me fier au vendeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stratele52
Grande gueule
avatar

Nombre de messages : 1713
Localisation : région Vaudreuil-Dorion
Instrument : Plusieurs Strat et télé et Gibson
Amplification/Effets : Je répare des amplis étant tech en électronique comme passe-temps
Date d'inscription : 07/06/2009

MessageSujet: Re: la maladie du vintage...   Dim 27 Juin 2010, 18:39

Straquebec,

LA différence pour moi,ce sont les matériaux pas la main d'oeuvre.

Le bois pas pareil, le métal des ponts. ect,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stratquebec
Langue pendue


Nombre de messages : 147
Localisation : Trois-Rivieres
Instrument : Plusieurs
Amplification/Effets : Valveking 112 - AD30VT - Tonelab- Mustang I - Princeton Reverb RI
Date d'inscription : 15/04/2010

MessageSujet: Re: la maladie du vintage...   Dim 27 Juin 2010, 18:41

Donne des bon matériaux à de mauvais travailleurs et le résultat sera inmanquablement une mauvaise guitare! Il faut les deux, assurément.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stratele52
Grande gueule
avatar

Nombre de messages : 1713
Localisation : région Vaudreuil-Dorion
Instrument : Plusieurs Strat et télé et Gibson
Amplification/Effets : Je répare des amplis étant tech en électronique comme passe-temps
Date d'inscription : 07/06/2009

MessageSujet: Re: la maladie du vintage...   Dim 27 Juin 2010, 18:45

C'est certain, mais ce n'est pas de ça qu'on parle. Toi tu dis que ce sont les ouvriers qui font la différence aujourd'hui.
Moi je te dis q'ont utilisent pas les même matériaux qu'avant alors essaie pas d'avoir la même qualité.

Les robots font une aussi bonne job que l'ouvrier compétent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stratquebec
Langue pendue


Nombre de messages : 147
Localisation : Trois-Rivieres
Instrument : Plusieurs
Amplification/Effets : Valveking 112 - AD30VT - Tonelab- Mustang I - Princeton Reverb RI
Date d'inscription : 15/04/2010

MessageSujet: Re: la maladie du vintage...   Dim 27 Juin 2010, 20:10

stratele52 a écrit:
Toi tu dis que ce sont les ouvriers qui font la différence aujourd'hui.

Non ce n'est pas ça que je dis, c'est exactement le contraire!

Ce sont les ouvriers et les matériaux d'autrefois qui font que les guitares "pré-cnc" étaient, dans bien des cas, mieux construitent que celle d'aujourd'hui. Il en va de même pour les voitures, les appareils téléviseurs, les calculatrices, les caisses enregistreuses, en fait, tout.

Meilleure qualité des composantes, meilleur qualité d'assemblage, production à petite échelle et un tas d'autres facteurs que l'on retrouve dans les instruments dits "vintage" sans toutefois affirmer que vintage veux dire nécessairement meilleur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: la maladie du vintage...   

Revenir en haut Aller en bas
 
la maladie du vintage...
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» la maladie du vintage...
» VEND PLATINE VINYL VINTAGE PIONEER audiophile
» Une manouche Di Mauro et Une archtop de luthier vintage
» Y'a du vintage sur le bon coin...
» Vends HERING 1923 Vintage Harp

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Québec-Musique.com :: Instruments :: Guitare électrique-
Sauter vers: